Jour 34 – L’attaque des robots tueurs – partie 1

Je savais que nous n’aurions jamais du faire confiance à cette planète qui cachait quelque chose d’inquiétant sous sa surface lisse. Nos instruments réagissaient mal aux abords de cette dernière et je décidai d’envoyer mon second inspecter de plus près ce phénomène. À peine une heure s’était écoulée quand son signal de détresse se déclencha. Le contact radio ne me répondit que par des grésillements inaudibles. Il ne me restait que peu d’options : je me devais d’aller secourir mon fidèle second. Vérifiant mon équipement de sauvetage, je me demandai dans quelles situations il avait pu encore se fourrer. J’activai le mode furtif de ma combinaison et partis en direction de la balise de détresse.

La surface polie brillait comme de l’acier sous le soleil et ne semblait souffrir d’aucune aspérité. Toutefois, en m’approchant du signal, je découvris un immense trou béant qui m’offrit la vision de ce qui ressemblait à une gigantesque usine à ciel ouvert. C’est à ce moment là que je sentis comme une terrible décharge électrique et perdis connaissance.

À mon réveil, je partageai une cellule ou plutôt un cube avec mon second. Celui-ci m’expliqua ce qu’il avait pu observer avant sa capture. Il s’agissait bien d’une usine, entièrement contrôlée par des robots et dont la seule production était également des êtres mécaniques. Je compris mieux l’architecture froide et carrée qui habillait ce lieu. Nous décidâmes d’attendre de savoir ce que ces créatures voulaient de nous avant d’entreprendre quoi que ce soit.

To be continued on Tuesday, October 4

Strike a Pose feat. Yarah Bravo by Xewin

This entry was posted in Journal de bord. Bookmark the permalink.

Comments are closed.