Jour 234 – Les monstres tentaculaires de l’espace

Subitement, notre vaisseau se trouva dans la zone d’attraction d’un trou noir. Mon second ne put éviter cet incident, qui n’apparut sur les écrans qu’au dernier instant. Mettant tout en œuvre pour lui échapper, il poussa les réacteurs à fond, mais la puissance déployée ne sembla pas suffire. C’est là que je remarquai un grand astéroïde suffisamment loin pour échapper à la gravité exercée par ce trou béant dans l’espace. J’eus l’idée de l’atteindre avec le grappin du vaisseau et de nous treuiller jusqu’à lui afin de nous mettre hors de danger. J’ajustai le tir et fis feu : en plein dans le mille ! Une liesse nous envahit et j’enclenchai le treuil qui se mit à nous rapprocher du rocher flottant.

Enfin tirés d’affaire, j’allai décrocher le grappin et repartir, quand une monstrueuse abomination surgit de derrière l’astéroïde avec la ferme intention de nous dévorer. Cette créature surnaturelle possédait douze yeux et six longs tentacules couverts de ventouses et de griffes. Avec les réflexes d’un chat de Saturne, je rompis l’amarre et j’activai un bond dans l’espace. Cet acte désespéré était d’une dangereuse mortalité. N’ayant pas de coordonnées de destination nous pouvions arriver n’importe où – dans un champs de météores, au milieu d’un lac d’acides ou encore tomber sur un groupe de pilleurs interstellaires. Mais le destin fut finalement avec nous et nous reparûmes quelques années-lumières plus loin, tirés d’affaire.

To be continued on Tuesday, November 01

The Last Tentacle by Xewin

This entry was posted in Journal de bord. Bookmark the permalink.

Comments are closed.